Jouer Pause Stop Precedent Suivant
Accueil
Logo Corporatino de Développement communautaire Drummond

Ras-le-bol des beaux discours

Paru le 28 août 2012
Le communautaire a besoin d’engagements concrets

La Table régionale des organismes communautaires (TROC-CQM) et les Corporations de développement communautaire (CDC) du Centre-du-Québec et de la Mauricie demandent à tous les partis politiques de s’engager à mieux soutenir le mouvement communautaire et à améliorer la réponse aux besoins sociaux et de santé de la population.

Pour sa part, la TROC-CQM demande aux trois principaux partis de reprendre les bonnes idées de Québec Solidaire pour que le prochain gouvernement donne plus de moyens à la population et aux groupes communautaires. « Le PQ, la CAQ et le PLQ ne prennent que l’engagement de nous féliciter pour notre travail. Il manque 19 M $ dans nos deux régions et 219 M $ dans tout le Québec pour que les groupes communautaires en santé et services sociaux répondent aux besoins pressants de la population » a expliqué Renaud Beaudry, coordonnateur à la TROC. La TROC félicite Québec Solidaire pour son engagement à investir 350 millions $ dans tout le mouvement communautaire et pour ses engagements touchant le logement social, le revenu minimum garanti et les services de santé et sociaux de première ligne. « Malheureusement, ce n’est pas ce parti qui va former le prochain gouvernement. J’invite les candidats des trois partis en lice pour gouverner à contacter leur organisation nationale pour qu’ils prennent des engagements d’ici le 4 septembre » a tenu à dire madame France Marquis, coprésidente de la TROC - CQM.

Les CDC du Centre-du-Québec et de la Mauricie demandent aux partis politiques de prendre des engagements pour tout le mouvement communautaire. En plus de l’important secteur en santé et services sociaux, le mouvement communautaire en éducation, en défense de droit, pour la famille, l’environnement, les communautés culturelles, le transport et l’aide à emploi doivent obtenir un meilleur financement. « La politique de la claque dans le dos est révolue, notre mouvement a un urgent besoin d’une politique de financement et d’annonces de nouveaux crédits gouvernementaux. » s’est exclamé Yves Lapierre de la CDC de l’Érable.

Les CDC et la TROC ont mené des études qui démontrent que le mouvement communautaire est devenu essentiel par les réponses qu’il apporte à des besoins concrets. « Notre étude à la CDC du Centre-de-la-Mauricie démontre qu’il en coûterait trois fois plus cher au gouvernement s’il devait assumer seul cette réponse aux besoins. Même en augmentant nos budgets, le gouvernement est doublement gagnant avec des communautés qui se prennent en main et une amélioration de la qualité de vie et de santé de la population. » a précisé Réjean Veillette, coordonnateur  de cette CDC.

Les CDC et la TROC du Centre-du-Québec et de la Mauricie représentent 380 organismes communautaires. 60 000 membres, 20 000 bénévoles et 2 800 employéEs s’impliquent dans le mouvement communautaire centricois et mauricien. Pour tout le Québec, on dénombre 5 000 groupes communautaires.

Source : Troc-mCQ

Conférence TROC 20120828 DR [75 ]

Les portes paroles Renaud Beaudry de la TROC et Yves Lapierre de la CDC de l'Érable, entourés des représentantEs d'une dizaine d'organismes communautaires

Commentez cet article

1000 caractères maximum.
Votre nom d'utilisateur sera affiché.

Le commentaire devra être approuvé avant d'être publié et visible à tous.
Votre nom :
Captcha :

Masquer les articles lus

Tous les articles et communiqués

0

Parus il y a plus d'un an

20 avril 2012
Manifestation le 9 mai !
17 janvier 2012
Compte à rebours PSOC
12 janvier 2012
Si on existait
14 novembre 2011
24 hres pour le " Trip"
11 novembre 2011
Guignolée 2011
14 octobre 2011
Rendez-vous de solidarité